La Problématique du médicament au Venezuela

La Problématique du médicament au Venezuela

Non, non je n’en ai pas eu besoin. Pas de maladie à déclarer lors de mon séjour sur place.

Cependant, j’ai fait des recherches à posteriori car quelques images inhabituelles nous ont marqués. Surtout les pharmacies mobiles….genre ces camions parqués dans l’espace public.

Soit ces points pharmaceutiques constitués de tables et chaises à même la rue….

Ou encore ces conteneurs en pleine voie piétonne….

Alors, après discussion avec des locaux et recherche générales sur Internet, il ressort qu’en effet, les habitants ont un accès difficile aux médicaments les plus basiques.

Entre prix trop élevés (retraite de l’état 4 par mois en 2022!!!), ruptures de stock, production locale bien en deçà des capacités totales, ou pire, médicaments « frelatés » (disons de très médiocre qualité) venus d’Inde, se soigner est devenu réellement un luxe pour 9,3 millions de vénézuéliens.

Sauf que tu me diras que je te montre des images des pharmacies et te parlent des problèmes de médicaments. Je ne suis pas un furet mais, même sans en avoir la raison exacte, je pense que c’est lié non?

Moi tout cela me permet quand même de relativiser la situation française avec notre sécurité sociale durement acquise par nos anciens, et qui, même si on entend souvent que le système est en perdition, permet encore aujourd’hui de garder la santé à moindre coût.

2 commentaires sur “La Problématique du médicament au Venezuela

  1. Tu as raison , on est assez chanceux surtout pour les cas graves et les soins gratuits mais de nombreux médicaments ne se trouvent plus. Encore l’Inde !

  2. Pharmacies « ambulantes » , ça fait bizarre !
    C’est sûr qu’en FRANCE les problèmes sont moindres même si ça commence à se dégrader .

Alors qu'en penses-tu?