L’escargot

L’escargot

Tu vas dire, là nous touchons le fond!! Car ce que je vais te montrer aujourd’hui, quelque chose de très très commun! Surtout dans la famille Moissonnier, les connaisseurs se remémoreront les fameux repas d’adieu estival à base de ce plat fétiche!

Sauf que si tu es observateur, tu t’es rendu compte que ce post n’est pas dans la rubrique « Bogotanimaux », en rapport avec la faune (et la flore) locale mais dans « Bogota pas tout compris », qui rassemble tout ce qui me fut assez surprenant!

Mais le pourquoi, je te le donne après…..

Escargot 1

Escargot 2

Oui un vulgaire escargot….. Et je suis bien incapable de te dire si c’est un petit gris, un bourgogne ou une espèce endémique!!

Mais alors pourquoi apparaît-il dans la section « surprise »?

Ben rappelle-toi que j’habite au …. 5e!!

Au 5e bordel!!

Et je t’assure que ce n’est pas moi, ni volontairement, ni involontairement, qui l’ai amené ici!

Je suppose que vivre à 2600 mètres d’altitude toute l’année pour un escargot, lui donne des supers pouvoirs… et que grimper 5 étages à la verticale le long du mur, ne doit pas lui proposer un défi si imposant!

2 commentaires sur “L’escargot

  1. Escargot alpiniste ou génération spontanée ???
    Mais j’ai une autre idée : apporté tout petit – minuscule dans le terreau ou un végétal transplanté ou les épluchures du compost !

Alors qu'en penses-tu?

%d