Combat de coqs

Combat de coqs

La voilà la deuxième activité typique de la vie rurale colombienne que nous avons expérimenté le week-end dernier chez Philippe à Caqueza (l’autre étant le tejo)!

Alors autant attaqué de front le problème!

Les combats de coqs, comme ceux de chiens ou la corrida, est un élément parfois central de nombreuses cultures! On peut réagir, à mon avis de 3 façons, quand on en vient à vivre dans un pays ayant ce genre de tradition, peu connue chez nous!

  1. hurler à la barbarie, se dresser contre, s’insurger! C’est prorpe aux sentiments de chacun, mais c’est, d’office, faire peu de cas de la place de cette tradition dans la culture qui t’accueille;
  2. s’y intéresser, y aller, observer pour se faire une idée! Cela a toujours été mon choix.
  3. en devenir grand fan (ce que je n’ai jamais ressenti, et que j’ai rarement vu chez les expatriés)

En fonction de ton positionnement, tu peux directement abandonné la lecture de ce post! Par curiosité mais en ayant peur d’affronter des images non désirées,tu peux faire défiler ces lignes, et avoir un aperçu en photos soft de ce que j’ai vécu là-bas.

Car à la fin, il y a un résumé vidéo!

En tout cas, pour parler du combat de coqs, ce n’était pas pour moi une découverte, y ayant été très souvent en Haïti, avec Michelet à la gagè de Tomassin 32, où avec Blanc, notre gardien, éleveur de coqs de combat!

Ceci étant dit, voilà le compte-rendu de notre soirée, qui a bien failli ne jamais avoir lieu! Au départ, sous les ordres de Raoul, l’ouvrier agricole, nous devions à pied aller au gallo-drome à côté de la ferme, car des combats y sont organisés tous les derniers samedi du mois!!

Malheureusement, ce lieu a été déplacé, il nous fallait descendre en taxi-collectif dans la vallée! De longues minutes plus tard, nous en interceptons un, qui nous y mène! Le lieu existe, mais est fermé ce jour! Conciliabule, on nous promet qu’il y a des combats dans un village voisin, Quetame, situé à une vingtaine de minutes de route!

3e lieu, à Quetame Punte, dans la vallée, 3e échec!

combats-coqs-2

La dernière tentative sera la bonne à Quetame village, en montant le flanc de la montagne!

Autant te dire, que comme en Haïti, cela ne paye pas de mine!

combats-coqs-4
une aire tôlée, qui est normalement une cancha de tejo
combats-coqs-3
tout public… et bizarrement plutôt jeune
combats-coqs-5
malgré l’entrée payante (5000 pesos, 1€66)!

Une atmosphère vraiment typique…..

combats-coqs-9
balcons, comme à l’opéra
combats-coqs-8
échafaudage de maçons comme tribunes, façon Furiani

Dans ce genre de soirée, il faut prendre son temps: les coqs sont pesés, mesures et donc catégorisés… Puis il faut que 2 propriétaires se mettent d’accord pour organiser le combat (souvent en faite se mettre d’accord sur le niveau de paris qu’apportent chacun d’eux)! Puis il faut préparer les coqs, en leur installant des ergots métalliques aiguisés, à la place de leurs ergots naturels!

Puis les arbitres officiels apparemment, mais non en tenue, entrent en action, pour lancer le combat en faisant des dernières vérifications pour éviter la triche!

combats-coqs-11
tu remarqueras l’affichage lumineux top moderne

Et le combat peut commencer….

combats-coqs-15combats-coqs-13combats-coqs-12

Alors oui, comme en Haïti, je n’ai pas tout compris! En résumé, un combat a une durée maximale de 10 minutes!

Chaque coq s’est vu attribuer une couleur (rouge, coq A; jaune, coq B): si un coq reste au sol, ou refuse le combat, on décompte 60 secondes, au terme desquelles il est déclaré perdant!

Pour les paris, là non plus ce n’est pas très clair, mais les paris en dehors des proprios ou des organisateurs est possible: d’un côté à l’autre de l’arène, on s’interpelle, on cherche un gars prêt à parier la même somme que soi mais sur l’autre coq, et le marché est conclus! Le paiement s’effectue entre nous, de la main à la main!

Une fois compris cela, nous avons mis un peu de sel dans la soirée entre collègues en pariant entre-nous! un bon bilan pour moi, 4 combats, 4 paris gagnant à 10.000 pesos soit 13€ de gains (ce qui me l’a largement payé, 3€ de taxi-co, 1,62€ d’entrée)!

Maintenant il reste vrai que cette tradition est cruelle et que si tu t’intéresses à la cause animale, peut-être un de tes combats!! La seule que je pourrais dire pour prendre parti, outre que c’est une tradition ancestrale (mais ok, ce n’est pas une raison), c’est que malgré ce que l’on croit, si les coqs ressortent parfois amochés, je n’ai jamais vu un coq mourir au combat (même si je ne dis aucunement que cela n’arrive pas)!

Voilà, maintenant, si tu es toujours prêt, voici le résumé de la soirée en vidéo:

0 commentaire sur “Combat de coqs

  1. J’aime bien les tribunes à la mode Furiani.
    Le danger qu’elles s’effondrent fait moins peur !
    Pour les coqs… De toute façon, ils vont finir dans une casserole !
    C’est pas une vie….
    Bon, il faut que je le fasse beau…c’est le banquet de la chasse.
    Pas de coq au vin au menu !

Alors qu'en penses-tu?

%d